1. Qu'est ce que l'ANSEJ ?

2. Qu'est ce que le dispositif "ANSEJ" ?

3. Quelles sont les activités ouvertes à l'investissement dans le cadre du dispositif ANSEJ ?

4. Les de commerce de "détail", de "gros", importation sont-elles ouvertes à l'investissement dans le cadre du dispositif ANSEJ ?

5. Quels types d'investissements sont éligibles aux avantages ?

6. Qui bénéficie des avantages accordés par l'ANSEJ ?

7. Les jeunes promoteurs associés dans l'entreprise sont-ils considérés comme emplois créés ?

8. Un étudiant peut-il prétendre au dispositif l'ANSEJ ?

9. Quelles sont les démarches à entreprendre pour avoir accès au dispositif l'ANSEJ ?

10. La micro-entreprise peut-elle être créée par deux promoteurs ?

11. Quel est le document qui peut justifier de la qualification ?

12. Qu’est ce que l’apport personnel ?

13. Si l’apport personnel est en nature, qui est habilité à faire son
évaluation ?

14. Est-ce que l’apport personnel peut être constitué à 100 % d’un apport en
nature ?

15. Est-ce-que le véhicule particulier peut-être retenu comme apport en nature ?

16. Quels sont les frais de gestion appliqués par l’ANSEJ pour le traitement du
dossier ?

17. Quels sont les modes de financement proposés ?

18. Quels sont les aides et les avantages octroyés par le dispositif, dans le
cadre de la création d’activité ?

19. Pour combien de temps les avantages fiscaux sont-t-ils accordés ?

20. A quel moment peut-on bénéficier des avantages fiscaux ?

21. Le montant de l’investissement est-il plafonné ?

22. C’est quoi les zones spécifiques ?

23. La prise en charge d’une partie des intérêts bancaires par l’ANSEJ s’élève
à combien ?

24. Qui sont les secteurs prioritaires ?

25. Qui sont les wilayas des hauts plateaux et du Sud ?

26. Quels sont les prêts non rémunérés supplémentaires ?

27. Un jeune promoteur peut-il solliciter les deux prêts non rémunéré pour
l’acquisition de véhicule atelier et pour la prise en charge du loyer ?

28. C’est quoi un Véhicule Atelier ?

29. Quelles sont les conditions à remplir par le jeune promoteur, pour exercer
son activité en disposant d’un véhicule atelier ?

30. Quelles sont les phases de création d’une micro-entreprise dans le cadre du
dispositif ANSEJ ?

31. Quel est la part du promoteur dans le coût de l’investissement ?

32. Le recours à la banque est-il indispensable ?

33. Dans le cas d’un financement «triangulaire», quelles sont les garanties à
présenter à la banque et à l’Ansej pour l’obtention des crédits ?

34. C’est quoi le nantissement des équipements ?

35. Quand est-ce-que et où le nantissement doit être établi ?

36. C’est quoi le Fonds de Caution Mutuelle de Garantie risques/crédits jeunes
promoteurs ?

37. Quel est le montant de l’adhésion au Fonds de garantie ?

38. Où déposer le dossier ?

39. Dans le cas d’un financement «mixte», quelles sont les garanties à
présenter à l’ANSEJ pour l’obtention des prêts ?

40. Quel est le délai de remboursement du crédit bancaire ?

41. Quel est le délai remboursement des P.N.R (prêt non rémunéré, crédit ANSEJ) ?

42. Où sera versé le P.N.R (prêt non rémunéré, crédit ANSEJ) octroyé à la
micro-entreprise ?

43. Comment le projet est évalué ?

44. Quel est le rôle du Comité de Sélection, de Validation et de Financement
des projets (CSVF) ?

45. Où siège le Comité de Sélection, de validation et de financement des
projets ?

46. Qui sont les membres qui constituent le Comité ?

47. Est-ce-que le Comité peut rejeter un dossier ?

48. Y a-t-il possibilité de présenter un recours, en cas de rejet du dossier
par le CSVF ?

49. Pourquoi le projet d’investissement peut être ajourné par le CSVF ?

50. Une fois le projet validé par le CSVF, quelle est l’étape suivante ?

51. Quel est le délai de réponse de la banque ?

52. Quel est le montant du crédit octroyé par la banque ?

53. La banque peut-elle rejeter le dossier, alors qu’il est validé par le CSVF
?

54. De quelle manière est-elle créée juridiquement la micro-entreprise ?

55. Quelles sont les différentes formes juridiques possibles dans le cadre du
dispositif ANSEJ ?

56. Les personnes handicapées peuvent–elles prétendre aux aides accordées par
le dispositif ANSEJ ?

57. Est-ce qu’un promoteur qui a déjà bénéficié des avantages octroyés dans le
cadre du dispositif ANSEJ, peut solliciter l’octroi d’un second prêt ?

58. Quelles sont les conditions de conformité pour le bénéfice des avantages
octroyés dans le cadre de l’extension des capacités de production ?

59. Peut-on intégrer un véhicule dans l’investissement ?

60. Peut-on intégrer un véhicule de tourisme ?

61. Quand le local devant abriter l’activité nécessite des aménagements, qu’est
ce qu’il y a lieu de faire ?

62. Le projet d’investissement est comptabilisé sur la base des
factures pro forma des équipements de production et services, ces dernières
sont comptabilisées en HT ou TTC ?

63. Peut-on importer du matériel de l’étranger ?

64. Est-ce que le fonds de roulement est financé ?

65. Comment le fonds de roulement est évalué ?

66. Le transfert de dossier d’une wilaya à une autre est- il possible ?

67. La micro-entreprise est-elle imposée après la période d’exonération à 100%
?

68. A combien s’élèvent les frais préliminaires ?

69. Les activités exercées à domicile sont-elles éligibles au dispositif ANSEJ
?

70. Un jeune algérien non résident peut-il créer une micro-entreprise dans le
cadre du dispositif ANSEJ ?

71. Un jeune promoteur disposant d'un registre de commerce ou d’une carte
d’artisan ou d’une carte de fellah, peut-il prétendre au dispositif ANSEJ ?

72. Quel type de structure organisationnelle choisir pour une micro entreprise
?

73. Quelle est la principale condition pour la réussite d’un projet ?

74. Quelles sont les principales fonctions d’une micro-entreprise ?


75. Comment choisir la forme juridique pour la future micro-entreprise ?

76. Quelle est la différence entre les deux formes juridiques : entreprise
individuelle et la société ?

77. Existe-t-il des mesures pour encourager les projets innovants ou présentant
une particularité technologique ?

78. Qui peut bénéficier de la prime ?

79. Quel est le montant de la prime ?

80. Pourquoi doit-on assurer son entreprise ?

81. Nombreuses sont les micro-entreprises entrées en exploitation qui trouvent
des difficultés à décrocher un marché, comment sont –elles accompagnées ?